Salvador Dali: Portrait De Mon Père (1925)

Huile sur toile, 100 x 100 cm

*****

Portrait Of The Artist’s Father (1925)
Oil on canvas, 100 x 100 cm

*****

Madrid, Centro De Arte Reina Sofia

*****

Analyse de l’oeuvre: L’imposante présence dans ce portrait révèle infiniment mieux que les mots la forte personnalité du père de Salvador Dali. L’artiste a ici superbement dépeint cette autorité paternelle contre laquelle ce dernier se révoltera moins de cinq ans plus tard, peu de temps après sa rencontre avec Gala. Dali n’a jamais caché que son père était la personne qui l’intimidait le plus au monde. Ce sentiment transparaît clairement dans la pose, la construction du tableau, l’éclairage et la technique néo-réaliste inspirée d’André Derain. Ce portrait fut réalisé durant l’été 1925 à Cadaqués. Dali affirme l’avoir peint rapidement, durant seulement une quinzaine de poses. Ce portrait peut être rapproché avec un dessin réalisé la même année, Portrait Du Père Et De La Soeur De L’Artiste. Des années plus tard, à l’évocation de son père, Dali se rappellera quelques détails de ce tableau. Au sujet de la pipe que tient son père à la main, il écrira: “Mon père fumait tout le temps la pipe et moi, pour l’imiter, je faisais mine de fumer la pipe. J’aimais bien cela; j’avais l’impression de ressembler à Sherlock Holmes.” Quant à la main droite placée précisément sur ses parties viriles, Dali tenta de convaincre son père de la placer ailleurs mais ce dernier refusa, arguant que le chef de famille pouvait placer sa main où bon lui semblait. Dali exposa cette toile pour la première fois en 1925 à la galerie Dalmau de Barcelone. Dans sa Vie Secrète, évoquant cette période réaliste influencée par Derain et Vermeer, il a écrit: “Paris bruissait de la rumeur qu’un nouveau peintre avait été découvert en Espagne. De passage à Barcelone, Picasso avait vu ma Jeune Fille De Dos et en avait dit beaucoup de bien. Je savais alors que lorsque je débarquerais à paris, je les mettrais tous dans ma poche”. Dali conservera cette technique réaliste tout au long de sa vie de peintre, même dans ses oeuvres surréalistes.

*****

Code: 0179
Année: 1925

Advertisements

1 Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s